Carol Müller - video - multimedia

Hahmajärvi

A Arteles, j'ai marché et photographié, pendant un mois, autour du lac, en décembre, dans la neige et le froid. Hahmajärvi est le nom de ce lac. La lumière oblique de la Finlande dessine le paysage  dans des rapports de délicatesse auxquels la lumière zénithale de la France ne nous habitue pas. J'ai choisi de fixer ma contemplation par un procédé photographique qui, par certains aspects, peut rappeler la cyanotypie.  J'y ai créé un film, à partir de six images. « Hahmajärvi »  s'étire sur une grande durée de temps (20 minutes) et rend compte des transformations imperceptibles du paysage que j'ai observées, chaque jour, à Arteles. Alors même que le sentiment qui domine est celui de la fixité, le voyage visuel y est permanent.  Il s'agit d'un grand dessin fluide qui se déroule dans une économie lente.